.st0{fill:#FFFFFF;}

A quoi ressemblera la gestion de patrimoine en 2030 ? 

 juillet 17, 2014

By  Philippe Agnelli

De nombreuses institutions financières pourraient passer à côté des opportunités qui s’offriront à elles lorsque la génération du « baby boom » cèdera ses actifs aux clients de la prochaine génération. Elles pourraient également être témoins du recul important de leur activité de gestion de patrimoine, celle-ci prenant la position de conseil et de gérant aux particuliers et familles fortunées. Cette conclusion est tirée du dernier livre blanc publié par l’institut financier mondial de Deutsche Asset & Wealth Management. L’auteur de l’étude est Teodoro D. Cocca, professeur de gestion d’actifs et de patrimoine à l’université Johannes Kepler de Linz (Autriche) et professeur agrégé au très respecté institut suisse de la finance à Zurich. (…) L’interaction virtuelle est un des besoins centraux. A l’avenir, le contact personnel sous la forme de réunion, qui prédomine aujourd’hui, sera remplacé par les canaux de communication virtuelle. Cocca affirme qu’en plus d’apporter une expérience solide aux clients sur tous ces canaux, les solutions multimédia créeront des moyens d’organisation de réunion avec leur conseiller de manière totalement nouvelle. Les besoins de standardiser, d’automatiser et de numériser les services de gestion sont actuellement complètement sous-estimés par les fournisseurs, selon le professeur.

Philippe Agnelli


Philippe Agnelli est titulaire d'un master II en gestion internationale de fortune. Passionné d'immobilier et de solutions financières il à fondé le cabinet de gestion de patrimoine Signatures Patrimoine. N'hésitez pas à le contacter.

Philippe Agnelli

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our newsletter now!