.st0{fill:#FFFFFF;}

Les épargnants face au quantitative easing : les gagnants et les perdants 

 avril 14, 2015

By  Philippe Agnelli

Il faut rappeler que l’objectif deu QU est de remonter l’inflation à 2% voir plus pour rattrapper le retard. Sous une forme déguisé le QE organiserait une érosion de la dette détenue par les épargnants. Cependant cela ne serait pas vrai pour les anciens épargnants car la décrue des taux permet des transferts au sein même des créanciers. Des petits et nouveaux épargnants vers les anciens et gros épargnants. Les premiers disposent d’un stock de plus-values latentes réalisables… Cela dépend aussi de la durée du QE mais si c’est court, tout se rééquilibrera. Si cela s’éternise, seuls ceux qui ont une approche spéculative pourront faire des gains importants…

Philippe Agnelli


Philippe Agnelli est titulaire d'un master II en gestion internationale de fortune. Passionné d'immobilier et de solutions financières il à fondé le cabinet de gestion de patrimoine Signatures Patrimoine. N'hésitez pas à le contacter.

Philippe Agnelli

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our newsletter now!