Préparer ma retraite | Signatures Patrimoine
16117
page-template-default,page,page-id-16117,page-child,parent-pageid-16115,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-7.7,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

Préparer ma retraite

TOUTES NOS SOLUTIONS POUR BIEN PRÉPARER VOTRE RETRAITE

 

La baisse du niveau de vie à la retraite, tout le monde en parle. Mais a-t-on conscience de la réalité qui se cache derrière ce constat ?

En quelques chiffres,

  • Un fonctionnaire percevra en moyenne 75% de son salaire moyen (hors primes) des 10 dernières années de sa carrière1
  • Un cadre du secteur privé percevra environ 50 % de son salaire, pondéré sur l’ensemble de sa carrière professionnelle1
  • Les professions libérales ne sont pas logées à la même enseigne selon leur régime professionnel. Mais rares sont ceux qui réussiront à avoir une retraite supérieure à 50% de leur revenu en fin d’activité professionnelle.1

Si la retraite est pour beaucoup le début d’une vie de projets, de voyages, de bien-être, il est essentiel de pouvoir maintenir son pouvoir d’achat une fois retiré de la vie active. Pour ce faire, plus tôt on organise son épargne de manière à s’assurer des revenus complémentaires à la retraite, plus ces revenus seront élevés et l’anticipation indolore.

1 Sous réserve d’avoir eu une carrière pleine.

 

Le Plan d’Epargne Retraite Populaire

 

Accessible à tous les particuliers, le plan d’épargne retraite populaire (Perp) est un produit d’épargne à long terme qui permet d’obtenir, à partir de l’âge de la retraite, un revenu régulier supplémentaire. Le capital constitué est reversé sous forme d’une rente viagère. Il peut également être reversé sous forme de capital, à hauteur de 20 % de sa valeur de rachat.

Avantage supplémentaire, les versements effectués sur un PERP sont déductibles annuellement du revenu imposable (dans la limite de 10% du revenu net professionnel de n-1 retenu dans la limite de 8 x PASS1 de n-1).

 

Plafond Annuel de la Sécurité Sociale. Plafond en 2018 : 39.732 euros.

 

 

Le Plan d’Epargne Retraite Collectif (PERCO) permet au salarié au sein de son entreprise de se constituer une épargne, accessible au moment de la retraite sous forme de rente ou, si l’accord collectif le prévoit, sous forme de capital.

 

Le PERCO peut accueillir votre participation, votre intéressement, et même des versements volontaires (limités à 25% de votre salaire brut annuel). L’employeur complétera votre apport par un abondement représentant au maximum le triple de vos versements volontaires1. Atout non négligeable l’abondement, la participation et l’intéressement (sous conditions) ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu. Des prélèvements sociaux peuvent être dus selon la nature des versements.

 

A noter : ce dispositif n’est pas systématiquement mis en place dans toutes les entreprises, il n’est accessible que si l’employeur le propose.

1 L’abondement de l’employeur est limité à 16% du PASS2 auquel s’ajoute 8% du PASS (plafond dans le cadre du PEE/PEI), soit un maximum de 9 011  € en 2014.

2 Plafond Annuel de la Sécurité Sociale. Plafond en 2018 : 39.732 euros.

 

Le contrat de type “article 83” est un contrat d’assurance souscrit par une personne morale ou un chef d’entreprise en vue de l’adhésion obligatoire de l’ensemble du personnel salarié ou de certaines catégories de salariés.

 

Il existe 3 types de cotisations :

  • celles versées obligatoirement par l’entreprise, dont le montant est défini pour chaque catégorie de personnel au moment de la signature de l’accord.
  • celles éventuellement prises en charge par les salariés, en fonction de ce qui est prévu dans l’accord collectif et de la part financée par l’entreprise. Les primes prévues par l’accord doivent alors obligatoirement être versées ;
  • celles versées de façon volontaire et facultative par les salariés.

Les sommes sont obligatoirement bloquées jusqu’au départ en retraite. Le contrat est dénoué sous forme de rente viagère dont le montant est notamment fonction du capital atteint au moment du départ à la retraite.

Il est impossible de dénouer le contrat par le paiement d’un capital.

 

Le contrat Madelin permet aux travailleurs non salariés (TNS) de se constituer une retraite complémentaire et de bénéficier de garanties de prévoyance (maladie, maternité, incapacité de travail, invalidité, décès, dépendance) et perte d’emploi subie.

Le contrat Madelin permet de constituer un véritable plan retraite. Le montant des versements réguliers est fixé à l’ouverture du contrat. Les versements sont, une fois déterminés, obligatoires. Vous pouvez compléter vos versements réguliers par des versements exceptionnels dont vous choisissez librement le montant.

Le contrat Madelin possède un avantage fiscal : les primes versées sont déductibles annuellement du bénéfice imposable (dans la limite de 10 % du bénéfice imposable plafonné à 8 PASS1 + 15 % du bénéfice imposable compris entre 1 et 8 PASS1).

 

1 Plafond Annuel de la Sécurité Sociale. Plafond en 2014 : 39.732 euros.